September 2021

Une explication de la relation entre le grossissement de la lunette de visée de la carabine et la distance

La relation entre le grossissement de la lunette de visée du fusil et la distance est relativement simple à comprendre une fois que le grossissement de la lunette de visée du fusil vous est expliqué. La première étape pour expliquer le grossissement de la lunette de visée du fusil est de comprendre comment le lire à partir des spécifications de la lunette.

La spécification d’une lunette de visée comporte deux chiffres. Le premier chiffre indique le grossissement tandis que le second chiffre donne le diamètre de la lentille de l’objectif. Par conséquent, une spécification de 8,5×50 décrit une lunette avec un grossissement de 8,5× et une lentille d’objectif de 50 mm de diamètre. Les lunettes de visée à grossissement variable ont une spécification qui décrit la plage de grossissements fournie par la lunette.

Une explication du grossissement de la lunette de visée d’un fusil

The magnification is a physical property of the scope. That is, it is defined by the thickness, curvature, diameter, and material of the lenses and their coatings. Once the physical properties of the lenses and their coatings are known, a set of equations defines the optical properties of those lenses.

 The lenses inside a scope perform three primary purposes:

Magnify the target: The objective lens captures light reflected from the target and bends the light to create a magnified image of the target. Some scopes use multiple lenses to magnify the target.

Invert the magnified image: The image generated by the objective lens is inverted. An erector assembly contains two lenses that flip the image so that it is right-side-up. The erector assembly can also contain the additional magnifying lenses for a variable magnification scope.

Focus the image: La lentille oculaire effectue la mise au point de l’image agrandie et l’oriente correctement pour votre œil. Le diamètre de la lentille oculaire détermine également le dégagement oculaire, c’est-à-dire la distance entre la lunette et votre œil à partir de laquelle vous pouvez voir l’image complète et nette.

L’équation de grossissement détermine la taille et la distance de l’image agrandie

The image viewed through the ocular lens is just that – an image. It is, in this respect, a reflection of reality rather than reality itself. The relationship between the image and the target is linear and proportional. Specifically, the magnification defines the ratio between the focal length of the ocular lens and the focal length of the objective lens. In application, this means that the magnification tells you how the image will differ from the target. A target viewed through a 3× magnification scope will appear to be three times closer than its actual distance – targets at 300 yards will appear as if they were 100 yards away.

As the magnification increases, the apparent distance to the image decreases in direct proportion. Thus, doubling the magnification from 3× to 6× will cause the target’s image to appear half as far away.

Comme corollaire de cette équation, la hauteur de la cible augmente également proportionnellement avec l’augmentation du grossissement. Cela signifie qu’un grossissement doublé de 3× à 6× réduit non seulement de moitié la distance apparente de la cible, mais double également sa taille apparente.

Limites physiques des lentilles grossissantes

Le grossissement a ses compromis. Il existe de nombreuses limitations optiques et de nombreux types de distorsion liés au grossissement :

1. Chromatic Aberration 

L’aberration chromatique ou l’effet de bordure peut se produire avec n’importe quelle lentille, mais s’aggrave à mesure que le grossissement augmente. Vous voyez la cause de l’aberration chromatique lorsque vous voyez un arc-en-ciel ou observez de la lumière à travers un prisme : différentes longueurs d’onde de lumière interagissent différemment avec une goutte de pluie ou un prisme. La lumière blanche se transforme alors en couleurs constitutives. Résultat : une image affichée à l’aide d’une lentille sans correction de l’aberration chromatique peut sembler floue ou bordée de violet.

2. Courbure de champ

Dans les lunettes à faible grossissement, la courbure de champ peut entraîner un flou aux bords de l’image. À faible grossissement, la mise au point la plus nette de l’image ressemble plus à une sphère qu’à un plan. Par conséquent, une cible et un réticule nets près du centre de l’image sont flous sur les bords de l’image.

3. Aberration sphérique

Au fur et à mesure que le grossissement augmente, une aberration sphérique peut se produire. L’aberration sphérique se produit parce que la lumière est plus courbée sur les bords d’une lentille que sur le centre de la lentille. Cela signifie que la lumière provenant des bords de la lentille se rassemble à un point focal légèrement différent de celui de la lumière passant par son centre. L’aberration sphérique a le même effet sur l’image que la courbure de champ : l’image peut sembler floue aux bords lorsque le centre de l’image est mis au point.

4. Champ de vision

Au fur et à mesure que le grossissement augmente, une aberration sphérique peut se produire. L’aberration sphérique se produit parce que la lumière est plus courbée sur les bords d’une lentille que sur le centre de la lentille. Cela signifie que la lumière provenant des bords de la lentille se rassemble à un point focal légèrement différent de celui de la lumière passant par son centre. L’aberration sphérique a le même effet sur l’image que la courbure de champ : l’image peut sembler floue aux bords lorsque le centre de l’image est mis au point.

5. Obscurité

À mesure que les lentilles épaississent, ou si la lunette comporte davantage de lentilles, une plus grande quantité de lumière est réfléchie et absorbée plutôt que transmise. Même les lentilles enduites transmettent moins de 100 % de la lumière incidente sur la lentille. Par conséquent, les lunettes à grossissement plus élevé produisent des images plus obscures que les lunettes à grossissement plus faible.

Faire votre choix : grossissement de la lunette de visée ou distance

On dit que vous devez choisir un grossissement juste suffisant pour atteindre la cible. En d’autres termes, un grossissement trop important entraîne des inconvénients, tels que le poids, la complexité et la distorsion, qui réduisent le rendement de la lunette du fusil. En fait, de nombreux tireurs trouvent qu’ils n’ont pas besoin d’un grossissement supérieur à 10× pour les cibles jusqu’à 500 verges. De nombreux chasseurs optent pour un grossissement entre 4× et 6×, car la plupart des tirs effectués pendant la saison de la chasse au chevreuil tombent entre 100 et 200 verges.

D’autre part, les tirs à plus longue portée, les tirs sur plus petite cible ou les tirs à partir de fusils plus puissants peuvent nécessiter un grossissement plus élevé. Les cibles plus petites, en particulier les cibles fixes dans les compétitions de tir au fusil de précision, sont moins soumises aux pertes de champ de vision et à la distorsion.

Contenu fourni par Bushnell

FR